Le site institutionnel de la Fédération Nationale de la Pêche en France

Accéder au site

generationpeche.fr – Toute l’actu de la pêche en France

Accéder au site

Trouvez les informations pêche de votre département

Accéder au site

cartedepeche.fr - Le site officiel pour obtenir la carte de pêche de votre association agréée

Accéder au site
> > > > LE HAUT ET MOYEN ARGENS (Seillons à Vidauban)

LE HAUT ET MOYEN ARGENS (Seillons à Vidauban)

Truite fario du parcours "no-kill truites" à Bras
L'Argens entre Montfort et Carcès (parcours 5)
L'Argens en amont du Pont de San Sumian (Parcours 3)

COURS D'EAU SAUVAGE AU COEUR DE LA PLAINE DE LA PROVENCE VERTE

L'Argens est le principal fleuve du département et le traverse d'Est en Ouest sur 115 km environ. Il prend sa source à 280m d'altitude, commune de Seillons source d'Argens, et se jette en mer Méditerranée à Fréjus. L'Argens présente un profil de faible pente dès sa partie amont, avec des plats courants, profonds et des seuils. L'accès à ce cours d'eau calcaire n'est pas aisé (végétation dense, habitations, berges pentues) et la pêche se pratique la plupart du temps à l'aide d'une combinaison étanche quand les débits du fleuve le permettent.

A Bras (parcours 1 à 3), l'Argens offre un pannel de possibilités halieutiques : Au lieu-dit le Tombereau, les pêcheurs de truites arc-en-ciel disposent d'un parcours de 500m où les berges demeurent accessibles. La pêche au coup est possible dans les profonds pour capturer des petits poissons blancs (chevesnes, blageons). Durant l'été, l'activité alimentaire des écrevisses Signal bat son plein. Vous pourrez les capturer à l'aide de balances réglementaires. En aval du Tombereau, un parcours "No-Kill truites" a été mis en place par l'AAPPMA, avec une bonne densité de salmonidés (truites fario) sur 250m, dont quelques beaux sujets. Enfin, toujours sur la commune de Bras, un dernier tronçon est accessible à partir du pont de San Sumian et en remontant jusqu'au parcours "No-kill". Les truites fario sont un peu moins nombreuses.

Entre Montfort et Carcès (parcours 4 et 5), l'accès au cours d'eau est très difficile. Les berges sont assez pentues et il faudra s'équiper de waders pour remonter le fleuve quand les débits le permettent (fin de printemps/été). La pêche aux appâts naturels est la technique reine pour piquer de gros barbeaux fluviatiles ou de beaux chevesnes. Les pêcheurs à la mouche rechercheront les nombreux plats courants, tandis que les pratiquants au poisson manié traqueront les carnassiers (truites, gros chevesnes) dans les fosses ou les zones plus profondes. La densité de truites fario est faible mais compensée par la taille de certains poissons...

A partir de la confluence du Caramy et de l'Argens, le cours d'eau est classé en seconde catégorie piscicole.

A Carcès, route de Lorgues (Parcours 6), le cheminement le long des berges devient plus simple. Sur 1300m, poissons blancs, perches et truites arc-en-ciel se pêchent à toutes les techniques dans les plats courants, les lones ou les fosses. La largeur du cours d'eau permet la pratique de la pêche à la mouche quand le débit permet de pratiquer les pieds dans l'eau.

En direction de Vidauban (parcours 7 et 8), les accès au cours d'eau sont toujours aussi difficiles. Néanmoins, deux secteurs se distinguent : le Pont de Pardigon, en amont et aval et le seuil de Moutas, où le linéaire pêchable depuis les berges est plus important. Les carnassiers dominent (brochet, sandre, silure en faible densité), accompagnés de belles carpes qui offrent des combats inoubliables. Les poissons d'accompagnement (blageons, gardons), chevesnes et barbeaux, parfois gros, se pêcheront volontiers au coup.

DESCRIPTION DES PARCOURS

Linéaire du parcours

Largeur du cours d'eau

AAPPMA

Parcours 1 : 500 mètres
Parcours 2 : 270 mètres
Parcours 3 : 1300 mètres
Parcours 4 : quelques postes
Parcours 5 : 1000 mètres
Parcours 6 : 1300 mètres
Parcours 7 : 1100 mètres
Parcours 8 : quelques postes
Parcours 9 : 2500 mètres

Parcours 1 à 3 : 8 à 10 mètres
Parcours 4 à 6 : 15 à 20 mètres
Parcours 7 à 9 : 20 à 25 mètres

L'Argens (Seillons à Bras)
La Carçoise (Montfort à Carcès)
Le Poisson d'Argent (Le Thoronet aux Arc surArgens)
Public concerné Niveau de difficulté Techniques de pêche
Régulier Difficile Mouche, poisson Manié, leurres, appâts naturels, montages carpe, posé ou calé au fond, coup ou anglaise

ACCES ROUTIER ET EQUIPEMENT DU PARCOURS

Accès routier Stationnement
Bon quelques places (tous parcours)
Commodités Entretien du parcours
néant non

POISSONS PRESENTS

Indice d'abondance : * Faible, ** Moyen, ***Fort

Perche commune Truite arc-en-ciel (mars à juin) Truite Fario
** (Parcours 6 à 9) ** (Parcours 6) *
Brochet Sandre Silure
* (parcours 6 à 9) * (parcours 7 à 9) * (parcours 7 à 9)
Blageon Chevesne Carpe
** ** * (parcours 6 à 9)
Barbeau Gardon
** (parcours 4 à 9) * (parcours 6 à 9)

REVENDEURS DE CARTES DE PECHE A PROXIMITE

@ Office de Tourisme de St Maximin
tél : 04 94 59 84 59

@ Bar des sports à Bras
tél : 04 94 69 90 23

@ Toutou Calin à Carcès

tél : 04 94 04 32 59

à La Guinguette du lac
Lac de carcès : 04 94 04 51 02

@ Office de tourisme de Carcès
tel : 04 94 04 59 76

@ Office de Tourisme de Cotignac
tel : 04 94 04 61 87

@ Office de Tourisme de Correns :
tel : 04 94 37 21 31

Brasserie Lou Pei à Lorgues :
tel : 04 94 67 63 49

@ Gamm'Vert à Vidauban
tel : 04 94 99 84 61

Bar Tabc Biasini aux Arcs s/ Argens

REGLEMENTATION

Parcours de première catégorie piscicole des Sources à la confluence avec le Caramy, commune de Carcès

Ouverture : du deuxième samedi de mars au troisième dimanche de septembre inclus

Nombre de lignes : 1 par pêcheur

Quota de salmonidés : 6 truites par pêcheur et par jour dont 3 Fario maximum

Parcours "no-kil truites" à Bras sur 270m (Parcours 2) :
Limite amont : pont des alouettes
Limite aval : exutoire du canal d'arrosant
Appâts artificiels uniquement, un hameçon sans ardillon ou ardillon écrasé. Toute truite fario capturée doit être remise à l'eau immédiatement

Parcours de seconde catégorie piscicole de la confluence avec le caramy à l'embouchure (mer méditerranée)

Ouverture : toute l'année.

Nombre de lignes : 4 par pêcheur

Quota de salmonidés : 6 truites par pêcheur et par jour dont 3 Fario maximum

Pendant la fermeture de la pêche du brochet, l'emploi de vifs, de poissons morts ou artificiels, de leurres susceptibles de capturer ce poisson de manière non accidentelle est interdite.