Le site institutionnel de la Fédération Nationale de la Pêche en France

Accéder au site

generationpeche.fr – Toute l’actu de la pêche en France

Accéder au site

Trouvez les informations pêche de votre département

Accéder au site

cartedepeche.fr - Le site officiel pour obtenir la carte de pêche de votre association agréée

Accéder au site

L'AILLE

AU COEUR DES MAURES, DU POISSON DANS LES MARMITES !

L'Aille est l'un des principaux affluents, en rive droite de l'Argens. Il s'étire sur 28 kilomètres au coeur des Maures. C'est un cours d'eau typiquement méditerranéen, qui possède un régime hydrologique tantôt permanent tantôt temporaire.

Trois principales zones peuvent être reconnues

• De la source à la plaine de Gonfaron, la rivière, étroite, présente un tronçon urbanisé aux abords du village.

• Le cours principal dans la plaine des Maures et le bois de Balançan, caractérisé par un paysage de maquis et de prairies sèches d’où émergent des pins parasols donnant à l’endroit des allures de savane Africaine, jusqu’aux gravières de l’Aille.

• Les gorges de l’Aille, au cours des 3 derniers kilomètres avant la confluence, zone encaissée assez sauvage et préservée du fait de son inaccessibilité.

La parcours 1 se situe au Pont de la route RD72, route de Vidauban. Lieu magique par la beauté de ses cascades, l'Aille n'en est pas moins un cours d'eau à intérêt halieutique sur ce secteur. Gardons, carpes, carnassiers et truites arc-en-ciel au printemps déversées par l'AAPPMA locale permettent de passer un agréable moment au bord de l'eau. Facile d'accès, ce parcours s'adresse aussi bien aux débutants qui souhaitent passer un moment en famille qu'aux pêcheurs plus réguliers. La présence de jolies carpes communes pimente également la pêche en cas de capture.

Appelé également Pont d'Aille, ce petit parcours 2 aux Arcs sur Argens est relativement sauvage. Le secteur le plus accessible se trouve sous le pont juste au niveau de la confluence des deux cours d'eau. La population piscicole se compose de quelques carnassiers accompagnés de cyprinidés d'eau vive. L'AAPPMA locale déverse également des truites arc-en-ciel sur le secteur du mois de mars au mois de juin. La pêche au coup ou au flotteur sont les techniques les plus efficaces mais la clarté de l'eau ne rend pas la pêche facile. Discrétion et finesse sont de rigueur.